dimanche 23 avril 2017

Dictionnaire amoureux de Paris

de Nicolas d'Estienne d'Orves

Éditions Plon




Vouloir situer l'apocalypse à Paris part d'un bon sentiment, reconnaissons-le !
Convoquer dans un même paragraphe Blake et Mortimer et les crues de la Bièvre dénote même une certaine sophistication de l'esprit... 

Mais ne croyez pas que cet ouvrage ne soit que fantaisie, bien au contraire. L'auteur saura tout aussi bien faire appel à Alfred Fierro ou à l'abbé Jean Le Fèvre pour évoquer les légendes qui présidèrent à la naissance de Lutèce. 

De A à Z, d'accordéon à André Zucca, l'auteur nous entraîne à sa suite dans un Paris qui lui appartient et qu'il adore. Il assume de négliger certaines parties de la capitale qu'il ne connaît pas; pour bien parler, il faut aimer, et pour aimer, il faut connaître !

Après tout, c'est ça un dictionnaire amoureux: un choix.

C'est aussi en l’occurrence un gros pavé (716 pages, 13,5 x 20 cm, 800 g.) que vous adorerez tant il est bien écrit et documenté.

Et puis, lisez les chapitres "vélo" et "modernolâtrie" et vous comprendrez pourquoi votre serviteur aime ce livre... Comme des affinités électives, peut-être !


samedi 15 avril 2017

Secrets de Paris

de Philippe Krief

Éditions Massin



Un trésor caché dans la pierre, un bœuf travesti, des plaques menteuses, un ange du bizarre, un pied porte-bonheur, un crocodile surnaturel, vous en voulez d'autres ? Alors lisez ce remarquable livre de Philippe Krief !
Sous la forme de courts chapitres abondamment illustrés, l'auteur nous promène dans les vingt arrondissements de la capitale en dénichant le détail invisible ou caché qui fera de vos promenades un véritable jeu de piste.
Vingt arrondissements ? Pas tout à fait; l'auteur a oublié le dix-huitième arrondissement... Cet ostracisme incompréhensible peine infiniment le montmartrois que je suis...

Les anecdotes historiques sont également étonnantes, comme ces arbres fruitiers que l'auteur trouve sous la place de la Concorde ou la disparition de Louis XV du Louvre... 
Et qui est le concierge de la Salpêtrière ? 

Vous avez compris que ce livre m'a passionné; il ne vous quittera plus. Vous y reviendrez chaque jour picorer une anecdote ou un mystère. Vous pouvez également le déposer négligemment sur la table du salon car c'est aussi un beau livre !
(345 g, 20 x 24 cm, 192 pages).


dimanche 2 avril 2017

Abris souterrains de Paris

de Gilles Thomas

Éditions Parigramme




Un livre de Gilles Thomas est toujours un événement.
L'auteur fait autorité sur tout ce qui est souterrain, ses précédents ouvrages le démontrent (Clic !);l'Atlas du Paris souterrain est dans toutes les mémoires.

Si ce livre est petit par le format (260g, 18cm x 13cm, 144 pages), c'est à ma connaissance l'ouvrage le plus complet sur cette partie de notre histoire: les abris souterrains de la deuxième guerre mondiale.

Saviez-vous Paris comptait plus de 40000 abris civils ?
Savez-vous que certains sont encore intacts aujourd'hui ?
Savez-vous que chaque jour, nous passons devant (ou sur) des vestiges de ces ouvrages ? Et que certains sont encore bien visibles.

Dans le métro, dans les caves, dans les carrières, partout, à chaque alerte, les civils étaient dirigés vers les abris par les agents de la défense passive.
Même le 122 (prononcez One Two Two), célèbre bordel de la capitale, possédait son abri souterrain !

Comme moi, vous dévorerez cet ouvrage d'une traite, d'autant que la présentation est fort plaisante.
J'ajoute que l'auteur a su illustrer son ouvrages de photographies exceptionnelles qui rendent jaloux votre serviteur !


dimanche 26 mars 2017

Revoir Paris

de Claude Eveno

Éditions Christian Bourgois


Claude Eveno est un râleur, sachez-le !
Mais ses râleries sont bien souvent justifiées, hélas...

Ce gros livre (340 pages, 365 g, 20 x 12) est organisé en quinze "voyages" qui sont autant de promenades pédestres. Chaque voyage dure de un à quatre jours.

L'auteur nous raconte les quartiers où il a grandi dans les années cinquante; la nostalgie pointe parfois, l'irritation aussi, devant ce que Paris devient.
Comment ne pas être d'accord avec lui lorsqu'il nous montre "des greffes de béton sur de vieilles briques" ou l'inverse ?

Et puis, au détour d'un paragraphe, des expressions qui font mouche:
"le Sacré-Cœur ? un parvis d'usine religieuse"
"La place Vendôme ? un appareil idéologique d'état"
"Le palais Brongniart ? le plus grand rassemblement de colonnes de Paris."

Les points faibles ? Les trop rares illustrations qui ne sont pas légendées obligent le lecteur à recourir à une table des illustrations située en toute fin d'ouvrage; c'est énervant.
Et puis si l'on veut être vraiment désagréable, on reprochera à l'auteur de parfois laisser courir sa phrase sans l'interrompre... Mais il a tellement à dire !

En conclusion, vous dégusterez ce livre par petits bouts, vous vous attarderez dans des chapitres où vous-même avez des souvenirs, vous aimerez ou vous détesterez le côté ancien communard affiché par Claude Eveno, mais au bout du compte, vous adorerez vous replonger dans ce livre et pourquoi pas suivrez l'auteur dans ses promenades.

dimanche 5 mars 2017

Paris 100 jardins insolites

de  Martine Dumond

Éditions  Christine Bonneton



Comme l'indique l'auteur, ce livre est surtout un guide.
Classés par arrondissement, ces petits morceaux de nature sont parfois archi-connus, parfois complètement cachés.

Qu'ils soient japonais, potagers, alpins ou verticaux, qu'ils appartiennent à un hôtel particulier,un musée, un curé ou une ancienne abbaye, ces cent jardins plus ou moins insolites vous permettront d'ajouter une petite note de verdure à vos pérégrinations parisiennes.

Chaque entrée est traitée en une, deux ou plus rarement trois pages, la description - bien faite - vous raconte la genèse du lieu, les choix d'aménagement et la nature des plantations.
De fort jolies photographies illustrent chaque article.

L'auteur a cru bon d'ajouter des encarts vous indiquant des restaurants à proximité ou dans les jardins... On aurait pu s'en passer.

Le format de ce livre (20 x 13 cm) et son poids (400 g.) vous permettront de l'emporter facilement avec vous.



samedi 18 février 2017

Huit quartiers de roture

de Henri Calet

Éditions Le dilettante



L'auteur - Henri Calet (1904 - 1956) est un promeneur dilettante qui part sans but à la découverte de deux arrondissements parisiens, c'est à dire huit quartiers, qu'il ne connait pas (encore) bien.

Au hasard des rues, il découvre des lieux, des gens, des vies qui très vite lui deviennent familières. Érudit, il cherche à savoir et nous fait partager ses découvertes. Celles-ci sont parfois mêlées de souvenirs...
C'est historiquement exact, parfois nostalgique, mais toujours passionnant. On y découvre que le XIX° et le XX° arrondissements ont beaucoup à nous offrir !

Ce petit livre broché (14 x 18 cm) pèse autant qu'une demi-livre de beurre. Il ne lui manque que des illustrations mais pour ça, vous avez Paris-Bise-Art !

Cerise sur le McDo, un CD est joint au livre vous permettra d'écouter les émissions radiophoniques issues de son livre et diffusées en 1952 sur le Poste parisien.                                                                              

samedi 4 février 2017

Paris déplacé

de Ruth Fiori

Éditions Parigramme


Un hôtel particulier quitte la rive droite pour la rive gauche, des fontaines déménagent, des boiseries  s'expatrient... et tant d'autres vestiges de monuments parisiens qui font aujourd'hui l'orgueil de nombreuses villes de province !

L'historienne Ruth Fiori exécute ici un travail formidable de recherches en France et à l'étranger. Elle découvre une boutique de l'île Saint-Louis dans un musée de New-York, une statue de la place Dauphine dans le Puy-de-Dôme ou des vestiges du palais des Tuileries en Corse, avec à chaque fois des illustrations avant/après saisissantes.

Certains de ces monuments n'ont été déplacés que de quelques mètres comme la fontaine du Châtelet, d'autres ont miraculeusement survécu à une mort promise comme les nombreux vestiges des expositions universelles...

Vous avez compris que ce livre m'a passionné. On y entre pour lire quelques pages et deux heures plus tard, on y est encore ! 

Ce lourd (1,1 kg, 23 x 20 cm) livre relié de 278 pages vous permettra de découvrir un Paris que les autres ne voient pas, comme ces fontaines de la place de la Madeleine qui ont disparu mais sont toujours là (ou ailleurs...).


vendredi 20 janvier 2017

Sur les traces des enceintes de Paris

de Renaud Gagneux et Denis Prouvost

 Éditions Parigramme




Ce ne sont pas moins de sept enceintes qui ont eu la charge, au cours des siècles, de protéger Paris et les parisiens.
Ce fort livre souple (960 g / 18 x 24 cm) les recense toutes.
Pour chacune, un plan détaillé superposé à la voirie actuelle permet de suivre à la trace ces vestiges d'une autre époque; certains sont bien visibles, d'autres plus difficiles d'accès. Et même quand l'enceinte a complètement disparu, on retrouve dans le bâti actuel sa trace "en creux".

Cet énorme travail de recherche donne un livre très complet sur un sujet que les lecteurs de Paris-Bise-Art connaissent bien. De nombreuses photographies, des plans anciens et des encarts historiques permettent une lecture agréable. 
Revers de la médaille de ce livre très dense: il est un peu trop gros pour le sac à main... quoique !

En résumé, voici le meilleur ouvrage sur le sujet des enceintes parisiennes et le plus facilement accessible. Comme toujours chez Parigramme, l'iconographie est très riche et la présentation plaisante.



samedi 7 janvier 2017

Métronome

de Loránt Deutsch

Éditions Michel Lafon


Proposer une bibliothèque consacrée à Paris sans citer "Métronome" serait une hérésie, même si cet ouvrage doit déjà être présent sur vos étagères.
L'auteur - Loránt Deutsch - est un amoureux de Paris qui, depuis des lustres, cherche, lit, fouine, regarde et enquête afin de révéler ce qui n'est pas toujours visible au passant ordinaire... et il trouve !

De l'époque de Jules César au XXI° siècle, la table des matières est comme un plan de métro où chaque station/chapitre serait dédiée à un siècle. Une telle organisation rend ce gros livre (380 pages) agréable à lire, d'autant que de place en place des encadrés soulèvent d'autres questions (et y répondent !).

Tout en vous racontant la grande et les petites histoires, l'auteur vous enjoindra de pousser une porte derrière laquelle vous découvrirez un morceau du Paris caché.

Tout amoureux de Paris se retrouvera comme je me suis retrouvé dans ce livre. Cependant, je dois confesser une chose: je suis jaloux car Loránt Deutsch est parvenu à pénétrer dans la chapelle souterraine de la rue Pierre Nicole... moi, ça fait huit ans que j'essaie !