vendredi 15 novembre 2019

Photographes de Paris - Henri Guérard

de Henri Guérard

Éditions Parimagine



Coup de cœur absolu, ce livre de photographies majoritairement en noir et blanc (mais quelques unes en couleur !) nous montre un Paris disparu. Nous parlons du Paris populaire, ce qu'on appelle aujourd'hui le nord-est parisien, et plus spécifiquement le vingtième arrondissement, les pentes de Belleville et de Ménilmontant.

Henri Guérard nous fait parcourir les ruelles, les courettes, les passages qui étaient certainement insalubres, et l'on voit déjà poindre au loin les brutales barres de béton qui ont aujourd'hui tué toute vie.

Car il y avait de la vie dans ce Paris pauvre mais joyeux !
 Une vie sociale, les gens entre eux, une vie de gosses en culottes courtes, qui fuyaient dès l'apparition d'un baton blanc !
La vie dehors, avec ses Sita, ses autobus à plateforme et ses voitures à bras.
La vie dedans aussi, avec ces petits appartements si bien rangés, avec le gros poste de TSF trônant sur une étagère, avec ces écoliers faisant des divisions sur des ardoises...

Après une douzaine de pages nous relatant la vie et la carrière d'Henri Guérard, le livre n'est qu'une succession d'images de toute beauté.

Il est évident que ce livre se doit d'être présent dans tous les appartements du vingtième arrondissement, mais aussi de tous les amoureux de Paris !

Et je ne dis pas ça parce que je suis né rue de la Chine !

**

Livre broché - 158 pages
880 g - 23 cm x 29 cm






mardi 24 septembre 2019

Sainte Anne !

de Nadia Le Brun et Airy Routier

Éditions Albin Michel




Répondons d'abord à une question: non, il ne s'agit pas d'un chef d'œuvre de la littérature française. 
Ceci posé, nous voici devant un livre de journalistes qui présente le bilan d'une mandature arrivant bientôt à son terme.

Alors bien sûr, nous connaissons déjà Airy Routier et Nadia Le Brun; nous avions il y a deux ans parlé de leur précédent ouvrage commun "Notre-Drame de Paris". Ne nous attendons donc pas à une hagiographie de la présente occupante de l'hôtel de ville. 
J'ajoute qu'il est même dommage que l'hostilité des auteurs à la maire de Paris se traduise parfois par des tournures singulièrement familières qui n'ajoutent rien à la démonstration (Bouche d'or, Sainte Têtue, Sainte Versatile, etc...).

Car cet ouvrage bien documenté en forme de bilan se suffit à lui-même. 
Cet empilement de dossiers calamiteux est impressionnant et ces cinq années de mandature ramassés dans un seul livre ont un effet de loupe vertigineux.
On peut en effet - le temps efface tout - avoir oublié certains échecs; ils sont tous listés ici, en quelques 250 pages.

Les arnaques du stationnement privatisé, l'échec de Vélib 1, la pataugeoire de Vélib 2, l'échec d'Autolib, l'absence de travaux sur la voie publique pendant quatre ans puis soudain une avalanche de chantiers incontrôlés et perturbants, le creusement abyssal de la dette municipale, les manœuvres à la limite de la légalité pour collecter à l'avance les loyers des Hlm, les mensonges éhontés sur la pollution; etc, etc...

Il ressort de tout ceci une impression de légèreté dans la prise de décision qui indique une impréparation des dossiers impressionnante... On pourrait parler d'amateurisme.
Et cet amateurisme est d'autant plus grave qu'il ne supporte pas les critiques mais préfère les étouffer !

Vous avez compris que ce livre ne plaira pas aux Hidalgolâtres, mais qu'en cette période pré-électorale, il donnera des arguments bien étayés aux adversaires de l'actuelle titulaire du poste; sauront-ils s'en servir ?

**

Livre broché -  251 pages
22,5 cm x 14,5 cm - 330 g.

**

dimanche 1 septembre 2019

Paris vu et vécu par les écrivains

de Françoise Besse

Editions Parigramme




Balzac, Hugo, Beaudelaire, Hemingway, Colette, Modiano, Prévert, et d'autres... Qu'ont en commun ces écrivains célèbres ? Rien sinon le fait qu'ils ont habité Paris pendant plus ou moins longtemps au cours de leur vie. La belle affaire !

J'avoue avoir eu du mal à comprendre la pertinence d'un tel livre qui consacre quelques pages à chaque écrivain, quelques citations, quelques banalités... Non, la richesse de ce livre tient dans son iconographie foisonnante qui nous montre un Paris souvent disparu.

Vous m'avez compris, vous vous procurerez cet ouvrage pour déguster les photographies en noir et blanc ou en couleurs d'un Paris où les gens portaient chapeaux, où les tramways allaient bon train (et non l'inverse), où des ouvriers travaillaient dans des usines et où des poinçonneurs poinçonnaient !

Il est à noter que ce livre est bilingue français-anglais.

Livre broché, 127 pages

20 x 28 cm, 660 g.







dimanche 9 juin 2019

Carrousel-des-Anges

de Benjamin Randow

Livre édité par l'auteur.
Voir au bas de cet article le moyen de se le procurer.




Ce livre se situe à mi-distance des Grandes familles de Maurice Druon et de la Recherche du temps perdu de Marcel Proust, d'ailleurs le premier tome de La Recherche n'a-t-il pas été publié à compte d'auteur, comme le présent ouvrage ?

Tout au long du vingtième siècle (et même un peu plus), nous assistons aux destins croisés de personnages qui tous, contiennent un peu de nous-même. Des ambitions, des espoirs, des carrières, des amitiés, des amours, la vie quoi !

On sent bien qu'il s'agit d'un roman à clefs, on meurt d'envie de percer à jour les personnages, on croit comprendre, puis on s'aperçoit qu'on s'est trompé... ou pas.
Les seconds rôles ne sont pas oubliés; là aussi, on croit reconnaître tel ou telle personne croisée dans la vraie vie. En fait, si nous nous attachons tant aux personnages, c'est que chacun emporte dans sa trajectoire un peu de nous, un peu de l'auteur aussi.
Alors, comme moi, vous vous laisserez entraîner dans ce "Carrousel-des-Anges", vous vivrez des amours contrariées, des amitiés particulières, et vous vivrez un roman parisien !

N'oublions pas la scène de ce théâtre humain, Paris, que visiblement l'auteur aime et connaît bien.

C'est une parfumerie près du Gros-Caillou, c'est la rue Thérèse, c'est le théâtre des Champs-Elysées, c'est l'ancien siège du PCF rue Lafayette...
Vous visiterez un petit appartement rue Notre-Dame-des-champs, un plus grand rue Chabrol, vous verrez les cristalleries de la rue de Paradis et les pelleteries de la rue d'Hauteville...
Vous verrez même un "Grand Conservateur Général en Chef (GCGC) du musée du Louvre être nommé conservateur général du musée du camembert de Beuvron-en-Auge !

Comme moi, vous aimerez ce livre que vous ne lâcherez pas; vous attendrez avec impatience un deuxième opus du même auteur.

Livre broché, 15 x 23 cm, 226 pages.

***

Note à benêt: Le fait que je connaisse l'auteur de cet ouvrage ne m'a en rien empêché de faire preuve de ma légendaire subjectivité.

***

Carrousel-des-Anges vous attend sur @BlurbBooks en version papier, PDF ou gratuitement en ebook, cliquez ici !







samedi 27 avril 2019

Frede

de Denis Cosnard

Éditions des Équateurs




Frede... Curieux prénom qu'a choisi l'héroïne de ce livre passionnant. Doit-on prononcer "Fred" ou "Frédé", nul ne sait, peu importe.
Partie à vingt ans à l'abordage de la capitale, elle deviendra très vite la reine de la nuit, traçant le chemin des Régine, Castel, Emaer et bien d'autres.
Dans un Paris qui, au sortir de la grande guerre, prend des airs de fête perpétuelle (pas pour tout le monde), Frede donne à ses nuits des couleurs arc-en-ciel avant l'heure: elle aime les femmes.

Féminine et garçonne, séductrice et réservée, mondaine et tendre, Frede partagera l'intimité des plus belles, de Marlène Dietrich à Anaïs Nin, de Maria Félix à Lana Marconi, toujours sur le mode passionné.

Ce livre magnifiquement documenté nous emmènera dans le Paris nocturne de la première moitié du vingtième siècle. De Pigalle à Montparnasse en passant par les Champs-Elysées, avec des incursions à Biarritz ou au Cap d'Antibes, nous partagerons le tourbillon d'une directrice de cabaret aimée de tous: Juliette Gréco, Orson Welles, Marlon Brando, Brigitte Bardot, Sacha Distel et j'en oublie...

Grâce à elle , les cabarets féminins sortiront de la catégorie "mauvais lieux" pour devenir "sélects et chics", grâce à elle, les femmes pourront danser joue contre joue sans encourir les foudres de la bien-pensance.

Lisez ce livre pour la découverte d'un Paris nocturne que vous ne connaissiez pas, mais lisez surtout ce livre pour Frede, une grande dame que Denis Cosnard a redécouverte.
Vous ne pourrez pas lui résister !

Livre broché - 236 pages
310 g. - 20,5  x  14 cm   

**
*

mercredi 6 mars 2019

L'illustration - Le siècle de Paris 1845-1945

de Jean-Louis Festjens

Éditions Michel Lafon




Pendant plus d'un siècle, les événements historiques et l'actualité de la vie parisienne, les nouveautés de la mode ou de la scène, les grands chantiers et les bouleversements de la ville ont été évoqués dans les pages de l'Illustration.

On y retrouve les épisodes marquants de l'Histoire qui, depuis Paris, ont scellé le destin de la France, de la Commune à l'occupation allemande en passant par la Grande Guerre. 

On y suit les progrès d'un urbanisme en plein essor, avec les grands travaux d'Haussmann qui crée le Paris moderne, mais aussi le percement du métro ou les expositions universelles et coloniales pour lesquelles furent érigés des monuments qui deviendront des symboles de la capitale, comme la tour Eiffel.

Et puis le Paris capitale de la mode, les élégantes de la Belle époque, les artistes de Montmartre ou de Montparnasse, sans oublier les Halles, les embouteillages, les courses, les promenades du dimanche...

Bon, vous avez compris, ce gros et beau livre est passionnant, vous ne le lâcherez plus!

Livre relié - 272 pages
2,540 Kg - 27 x 34,5 cm





dimanche 17 février 2019

Comment j'ai vu 1900

de la comtesse Jean de Pange

Éditions Grasset




Descendante directe de madame de Staël et de Necker, petite nièce de la comtesse de Ségur et sœur de deux des plus grands physiciens français (dont un prix Nobel), Pauline de Broglie (prononcez "breuil"), comtesse de Pange est une femme de lettre qui ne fit pas qu'en parler.

Elle écrivit plusieurs ouvrages sous le nom de comtesse Jean de Pange dont celui qui nous occupe aujourd'hui: Comment j'ai vu 1900.

J'avoue que je n'aurais pas pensé à acheter cet ouvrage si un lecteur - que je remercie - ne me l'avait conseillé.

Récit écrit à la première personne d'une petite fille modèle évoluant avec grâce dans le monde fermé de la très haute aristocratie, ce livre sait rester léger et digeste, écrit avec une plume qui n'accuse pas son âge.

Nous évoluons dans les beaux quartiers de Paris, nous avons du mal à compter les domestiques, nous accompagnons la famille à Dieppe en train (avec wagon privé bien sûr), le petit peuple ancillaire étant parti deux jours plus tôt en voiture pour "chauffer la maison"...
Et quand on parle voitures, on évoque les voitures hippomobiles avec laquais en livrée !

On fréquente la grand-mère qui a connu Charles X (le roi, pas le style).

Bref, vous avez compris que ce livre se lit avec une facilité déconcertante, tant le récit est mené sans afféterie aucune. Bien que publié en 1962, on le trouve encore assez facilement.

Trois tomes ont été publié, qui ne nécessitent pas qu'on les lise ensemble.

livre broché - 252 pages
276 g.
19 x 14,5 cm