dimanche 23 avril 2017

Dictionnaire amoureux de Paris

de Nicolas d'Estienne d'Orves

Éditions Plon




Vouloir situer l'apocalypse à Paris part d'un bon sentiment, reconnaissons-le !
Convoquer dans un même paragraphe Blake et Mortimer et les crues de la Bièvre dénote même une certaine sophistication de l'esprit... 

Mais ne croyez pas que cet ouvrage ne soit que fantaisie, bien au contraire. L'auteur saura tout aussi bien faire appel à Alfred Fierro ou à l'abbé Jean Le Fèvre pour évoquer les légendes qui présidèrent à la naissance de Lutèce. 

De A à Z, d'accordéon à André Zucca, l'auteur nous entraîne à sa suite dans un Paris qui lui appartient et qu'il adore. Il assume de négliger certaines parties de la capitale qu'il ne connaît pas; pour bien parler, il faut aimer, et pour aimer, il faut connaître !

Après tout, c'est ça un dictionnaire amoureux: un choix.

C'est aussi en l’occurrence un gros pavé (716 pages, 13,5 x 20 cm, 800 g.) que vous adorerez tant il est bien écrit et documenté.

Et puis, lisez les chapitres "vélo" et "modernolâtrie" et vous comprendrez pourquoi votre serviteur aime ce livre... Comme des affinités électives, peut-être !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire